(Bourges, samedi 26 novembre 2016)

Avant même la tournure tragique qu’ont pris les évènements de janvier puis du 13 novembre 2015 à Paris, la S.EU.RE avait été attentive aux réflexions qui s’imposent aujourd’hui plus que jamais au sujet de la laïcité dans nos sociétés européennes et méditerranéennes. Elles y connaissent des variantes liées au cours de leur histoire comme aux contextes culturels et cultuels. Lors de la remise des prix par le Comité Laïcité République en 2013, le président algérien du jury avait relevé un paradoxe : deux pays, par ailleurs aussi proches que l’Allemagne et la France, n’avaient jamais vraiment débattu de la distinction entre sécularisme ici et laïcité là. C’est en fidélité avec sa vocation d’être un lieu de débat ouvert que la S.EU.RE a donc choisi d’organiser un colloque qui aura lieu le samedi 26 novembre à Bourges, Alain de Keghel en étant le modérateur, en sollicitant des conférenciers de haut niveau.

S.EU.RE aisbl

MEILLEURS VŒUX POUR 2017

 

Le Président de la Société Européenne d’Etudes et de Recherches Ecossaises et les membres du Conseil d’Administration Vous souhaitent une bonne et heureuse année studieuse, harmonieuse et riche en rencontres et découvertes. Merci de votre fidélité.

  1. FM is not present in the main stream of the international research in Human Sciences. FM is only accepted as a matter of fact for historical inquiries. Unfortunaltely, even these kinds of resarch, basically scientific, are suspected to be under the influence of « masonic power ». The theory of plot is very active in these circles which are radically opposed to any form of initiatic brotherhood. They believe to have to fight against the power of superstition. This conception of Enlightement is very simplistic, but they are persuaded to continue the kantian war against « Schwärmerei ».

  2. If we turn our attention towards the Loge and the Brethren, the situation is not much better. For the average Brother, research in FM seems to be an useless waste of time, far from the practice of rituals, and, eventually, from personal improvement. History doesn’t seem to fit with our technological world. If Esotericism is exciting for some Masons, it becomes soon too much sophisticated and very far from common sense. Philosophy is generally respected, rarely for good reasons : no basis, no dialectics, no books.

"Vanitas Vanitatum" painted by Brother Jens Rusch

Une suggestion depuis Cannes, envoyée par notre TIF Alain de Keghel!

Après le BREXIT…

Le vote d’une majorité conséquente des électeurs britanniques en faveur du BREXIT le 23 juin est intervenu après impression du volume N° 8-2016 de KILWINNING et de sa lettre d’accompagnement en voie d’être expédiés.

Cette césure sans précédent dans l’histoire de la construction européenne est trop importante pour que la S.EU.RE puisse attendre un an et la parution du prochain volume de KILWINNING pour réagir. Certes, notre démarche d’études et de recherches, par définition intemporelle, nous dégage-t-elle de la tentation de céder à  l’immédiateté dans un monde en constante accélération. Mais nous ne pouvons, pour autant, nous abstraire de réalités qui s’imposent déjà, même si nous ne les discernons pas clairement. Elles  auront des conséquences nécessairement lourdes pour les générations présentes et futures dans un monde globalisé. En effet, notre démarche philosophique repose bien fondamentalement sur une réflexion puisant sa sagesse du passé pour mieux se projeter vers l’avenir. Loin des spéculations politiques, stratégiques, financières et sociales, nous n’en avons pas moins l’ardente obligation de nous interroger sur les risques d’un décrochage des peuples de l’Europe et l’obligation de réconcilier les élites et la population. A n’en guère pouvoir douter, le Xème anniversaire de la S.EU.RE, qui coïncidera aussi avec le tricentenaire de l’Ordre, menace d’être assombri  par ces funestes évolutions.

Bruxelles, le 4 juillet 2016

Philippe BUSQUIN

Président de «S.EU.RE aisbl»

 

Cliccate qui per leggere/scaricare l'allegato...