Stampa
Visite: 3975

Libertés, je te nomme

aujourd’hui au pluriel

car tes visages sont aussi multiples

que les chemins que tu nous invites

à prendre pour te rejoindre.

 

 

Pour la plupart des êtres humains,

c’est-à-dire pour chacun d’entre nous,

il reste encore beaucoup, beaucoup de libertés

à conquérir et plus encore à découvrir.

Mais au-delà des libertés qui me paraissent prioritaires

pour les femmes et les hommes d’aujourd’hui,

comme la liberté de pouvoir se respecter dans son corps,

celles de faire des choix plus libres dans son quotidien,

dans son alimentation, sa vêture, ses loisirs,

ses croyances, ses convictions politiques et sociales,

celles qui protègent votre sécurité physique,

celles qui donnent la possibilité de se déplacer

et de circuler à sa convenance,

celles qui vous permettent de découvrir

et de respecter d’autres modes de vie

ou encore celles qui assurent la protection des enfants,

bien au-delà de toutes ces libertés

il y a une liberté essentielle, celle d’être soi-même.

La liberté de ne pas être aliéné par ses propres désirs,

celle de ne pas rester dans la dépendance

des réponses de l’autre.

Une liberté qui permet de vivre dans un accord

harmonieux avec soi-même et avec autrui,

d’aimer et d’être aimé, de se responsabiliser,

de rester fidèle à ses valeurs et engagements,

de se respecter dans tout partage et échange,

de pouvoir honorer la terre de ses origines,

et d’avoir, aussi, le temps de rêver à un monde meilleur.

 

(Jacques Salomé, Libertés)

Questo sito utilizza i cookies per migliorare servizi ed esperienza dei lettori.
Se decidi di continuare la navigazione consideriamo che accetti il loro uso.
Per ulteriori informazioni sui cookies e su come eventualmente disattivarli, clicca qui.