Stampa
Visite: 4315

Gabriele BELLOTTI a consacré une étude du plus haut intérêt intitulée «Appunti di esoterismo ed architettuttura dei lumi» qui est si remarquable que nous avons choisi de la signaler en la recommandant ici à nos lecteurs.

Toutes les réflexions de cette remarquable étude de 112 pages, assortie d’une riche bibliographie, portent sur les différentes facettes de l’œuvre essentielle de l’architecte français Marc-Antoine LAUGIER (1713-1769) et de l’ésotérisme.

Citant en exergue Umberto ECO, l’auteur nous introduit d’emblée dans l’espace d’une démarche conciliant la pérennité du «modèle antique» et de l’«anti-classicisme» d’une architecture résolument novatrice mettant en avant la lumière et la verticalité des édifices gothiques. Comme se plait à le souligner l’introduction de Pierluigi Panza, le lecteur est ici renvoyé au paradigme de l’étude de Martin Bernal ainsi qu’à Michel Foucault quant à ce qui conditionnait alors encore l’architecture européenne et la culture esthétique confrontées à l’école religieuse.

 

Nous voyons au travers du déroulement du scénario proposé par l’auteur, comment Marc-Antoine LAUGIER, jésuite prédicateur à la cour de France, s’acquiert l’estime des encyclopédistes et des philosophes des Lumières. Sa relation à la nature et à la philosophie de Jean-Jacques Rousseau, son appréhension aussi de l’influence templière au travers de son contemporain, André Michel de Ramsay, auteur du fameux «Discours» marquant une étape majeure dans la mythologie de la Franc-maçonnerie des hauts grades, trouvent leur reflet dans son essai sur l’architecture de 1752 dans lequel il affirme avec quelque courage que la nature et la raison doivent guider l’architecte. On voit aussi, comment rejetant le «rococo» de son époque, il affirme, avec Jean-François BLONDEL, la primauté des ordres de l’architecture grecque, ouvrant la voie à l’architecture néo-classique qui s’imposera finalement aux architectes de la Révolution française et aura des prolongements jusqu’à la conciliation des divers pôles opposés au sens de LE CORBUSIER: nature/architecture/volumes, objets de décorum/vie individuelle/vie collective.

 

Assorti d’une merveilleuse iconographie soignée qui illustre et accompagne les développements, cet ouvrage est publié en Italie aux éditions «Il prato».

Alain de Keghel, 24/11/2014

Questo sito utilizza i cookies per migliorare servizi ed esperienza dei lettori.
Se decidi di continuare la navigazione consideriamo che accetti il loro uso.
Per ulteriori informazioni sui cookies e su come eventualmente disattivarli, clicca qui.